NLFR

Plateforme couvrant l'ensemble du flux de recyclage
Les objectifs européens en matière de recyclage des déchets sont en bonne voie
Les déchets d’emballages plastiques seront au centre des préoccupations dans les années à venir. En Belgique, la barre était fixée à 44,7 % en 2020, tandis que l’Europe souhaite que ses États membres dépassent les 50 %.

Les objectifs européens en matière de recyclage des déchets sont en bonne voie

Rapport d’évaluation intermédiaire positif pour la Belgique et les Pays-Bas

Transformer les déchets en matières premières. Ce sera la clé de la transition vers une économie plus propre, climatiquement neutre et circulaire. En effet, la réutilisation et le recyclage créent des emplois locaux, stimulent l’innovation, réduisent la pression sur les ressources naturelles et la dépendance à l’égard des matières premières importées. La législation de base en la matière est la directive européenne sur les déchets. Celle-ci prévoit désormais une évaluation à mi-parcours afin de vérifier si les États membres sont en bonne voie pour atteindre les objectifs fixés pour 2025. La Belgique et les Pays-Bas font partie des huit pays qui sont sur la bonne voie.

L’été dernier, la Commission européenne a publié un rapport sur les progrès accomplis par les États membres dans la réalisation de l’objectif de réutilisation et de recyclage des déchets ménagers pour 2025, des objectifs de recyclage des déchets d’emballage (également pour 2025) et de l’objectif de réduction de la mise en décharge des déchets ménagers d’ici 2035. Considérez cela comme une alerte précoce permettant d’identifier les points de travail et de maintenir le bon cap. En effet, la réalisation de ces objectifs est essentielle au bon fonctionnement des marchés des matériaux recyclés en Europe.

À Anvers, une solution durable a été mise en œuvre pour la collecte et le recyclage des déchets textiles.

Il reste encore 0,8 % à faire en Belgique

Les chiffres de 2020 montrent que la Belgique est en bonne voie dans tous ces domaines. Le taux de recyclage des déchets ménagers s’élève à 54,2 %, ce qui est très proche des 55 % visés par l’Europe en 2025. En effet, les autres exigences sont déjà remplies : seulement 1,1 % des déchets ménagers est encore mis en décharge, ce qui est bien inférieur à la limite maximale de 10 %. Le pourcentage de déchets d’emballages déjà recyclés aujourd’hui est de 79,7 %, ce qui est supérieur aux 65 % exigés par l’Europe. Pas un nuage dans le ciel, donc ? Certainement pas. Les déchets d’emballages en plastique seront au centre des préoccupations dans les années à venir. La barre était fixée à 44,7 % en 2020, tandis que l’Europe souhaite que ses États membres dépassent les 50 %.

Défis et opportunités pour la Belgique

La Commission européenne a souligné dans son rapport que la Belgique doit continuer à se concentrer sur une politique ambitieuse pour maintenir et même renforcer ses performances en matière de prévention des déchets et de préparation à la réutilisation et au recyclage. La collecte sélective des déchets métalliques, plastiques et biologiques n’est pas toujours facile à mettre en œuvre, surtout dans les zones agricoles. Par ailleurs, si la Flandre dispose déjà de normes de qualité et de systèmes de gestion de la qualité pour le traitement du compost et du digestat, ceux-ci font encore défaut au niveau national. Un système de consigne pour les emballages pourrait également stimuler la réutilisation et capturer des flux recyclables qui sont actuellement perdus. Enfin, la Commission prévient que l’application de la nouvelle méthode de calcul pour les déchets ménagers et d’emballage pourrait entraîner une baisse du taux de recyclage.

Les Pays-Bas en avance sur le calendrier

Les Pays-Bas font également partie des premiers de la classe. Avec un taux de recyclage de 56,8 %, un taux de mise en décharge de 1,4 % et un taux de recyclage de 76,5 %, ils satisfont déjà aux exigences européennes de 2025 dans tous les domaines. Il en va de même pour les taux de recyclage de chaque flux spécifique de matériaux d’emballage. Le cap est donc bien tenu. Toutefois, l’Europe souligne également le potentiel de la mise en œuvre d’un système pay-as-you-throw (« payez en fonction de ce que vous jetez ») pour les déchets résiduels. Actuellement, seuls 37 % de la population y ont accès. En outre, l’introduction d’instruments économiques pour les emballages pourrait réduire la quantité totale de déchets d’emballages ou influencer le choix des matériaux d’emballage en faveur d’une plus grande recyclabilité et d’une conception plus écologique.   

L’ « E-waste Race » est une compétition éducative entre les écoles d’une région visant à collecter le plus grand nombre possible de déchets d’équipements électriques et électroniques.

Meilleures pratiques en provenance des Pays-Bas

La «  E-waste Race »  (Course aux déchets électroniques) est une compétition éducative entre les écoles d’une région visant à collecter le plus grand nombre possible d’équipements électriques et électroniques mis au rebut par les habitants du quartier. Les riverains peuvent enregistrer leurs déchets sur un site web et prendre rendez-vous pour qu’ils soient collectés à leur domicile. Les écoles gagnantes reçoivent un prix. Plus de 1 000 écoles aux Pays-Bas ont participé à plus de 100 concours et plus de 1,4 million de vieux appareils électroniques ont été collectés.  

Meilleures pratiques en provenance de Belgique

Une solution durable a été mise en œuvre à Anvers pour la collecte et la réutilisation des déchets textiles. « De Inzameling » est une collaboration entre un consortium d’organisations à but non lucratif et les autorités communales. Les textiles, vêtements, chaussures et articles en cuir sont collectés à domicile ou dans des points de livraison, triés et vendus localement. En 2017, 1 200 tonnes de textiles ont été collectées. Ce système, qui a remplacé un ancien système inefficace, permet d’éviter les décharges illégales et de soutenir la réutilisation locale.   

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details