NLFR

Plateforme couvrant l'ensemble du flux de recyclage
Les chiffres concrets
Le plastique est resté figé à 182 000 tonnes de déchets d’emballages recyclés en 2021.

Les chiffres concrets

Mesurer, c’est savoir, dit-on. Dans chaque édition de 2024, RecyclePro présente donc des chiffres sur le secteur des déchets. À vous d’en extraire les informations susceptibles d’aider à optimiser votre processus de production ou à augmenter votre rendement. Car il est clair qu’il y a encore du pain sur la planche. Les chiffres de Statbel montrent qu’en 2021, la moitié des déchets plastiques en Belgique n’ont pas été recyclés. Heureusement, nous faisons beaucoup mieux dans d’autres flux : en moyenne, 80 % des déchets d’emballage ont été recyclés.

Que l’on regarde les chiffres d’aujourd’hui ou ceux d’il y a 20 ans, le plastique reste la catégorie de déchets la moins recyclée. Néanmoins, les taux de recyclage ont fortement augmenté, passant de 28 % en 2001 à 49 % en 2021. Mais par rapport au verre et au métal (97 %), au papier et au carton (89 %) et au bois (67 %), le plastique est encore loin derrière. Seule la catégorie des composites et autres fait encore moins bien avec 4,3 %, mais elle ne concerne qu’un volume d’un peu plus de 12 000 tonnes, alors que les plastiques représentent près de 371 000 tonnes.

2,5 % d’emballages en plus sur le marché

Au total, 1,97 million de tonnes de déchets d’emballages a été produit en Belgique en 2021. La quantité totale d’emballages sur le marché belge a donc augmenté de 2,5 % par rapport à 2020. Le papier et le carton représentent 40 % du poids total, le verre 20 % et le plastique 19 %. Au total, 1,58 million de tonnes de ces déchets a été recyclé. Ce n’est qu’une fraction de plus qu’en 2020. À l’époque, le compteur s’élevait à 1,52 million de tonnes, soit 79,2 %. Le plastique est resté figé à 182 000 tonnes de déchets d’emballages recyclés en 2021.

Nouvelle méthode de calcul

Important à noter : depuis 2020, la métho­dologie de calcul du recyclage des déchets d’embal­lages a été affinée. La quantité de déchets d’emballages générée dans un État membre européen correspond à la quantité d’emballages mis sur le marché dans cet État membre au cours de la même année. Cela exclut les emballages exportés, mais inclut les emballages importés. Les déchets d’emballages exportés ne peuvent être comptabilisés comme recyclés que s’il est prouvé qu’ils ont été recyclés conformément à la législation européenne.   

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details